Le Blog de Numilog

Toute l'actualité du livre numérique

Ebook de la semaine : Petit pays

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir l’un de nos coups de cœur de

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir l’un de nos coups de cœur de la rentrée : Petit pays, premier roman de Gaël Faye. Une histoire d’enfance dévastée par le déferlement de violence qui s’est abattu sur un pays devenu un paradis perdu.

Une enfance bousculée par la haine

             

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux… […] J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, tutsi, français…

 

Paradis perdu

            

« Le  pays était un zombie qui marchait langue nue sur des cailloux pointus. […] La mort n’était plus une chose lointaine et abstraite. Elle avait le visage banal du quotidien. Vivre avec cette lucidité terminait de saccager la part d’enfance en moi. »

À travers le regard d’un enfant qui lui ressemble à s’y méprendre, pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu, Gaël Faye évoque avec émotion et sans concession un drame qu’il connaît bien. Mais au-delà de la guerre, de l’ennemi qui surgit du quotidien, c’est l’amour d’un enfant pour sa mère, pour le pays qui l’a vu grandir, que l’auteur raconte dans ce très beau premier roman parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à l’indicible.

 

 achetez cet ebook

Ebook de la semaine : Roman américain, Antoine Bello

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir la chronique d’un fiasco annoncé

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir la chronique d’un fiasco annoncé, avec Roman américain d’Antoine Bello, le plus américain des auteurs français.

La crise des assurances-vie

             

Combien coûte une vie humaine ? À Destin Terrace, en Floride, le journaliste Vlad Eisinger enquête sur la pratique douteuse du life settlement qui consiste à revendre à des tiers des assurances-vie en viager. Dan Siver, un écrivain sans succès, vit dans la résidence. Il décrit de l’intérieur les répercussions tragi-comiques des articles de Vlad sur les membres de la communauté de Destin. Un roman drôle et original, qui est à la fois une radiographie du capitalisme et une réflexion sur les armes propres à la littérature pour comprendre notre monde.

 

Great American Novel

            

« Quand j’ai entendu parler du commerce de polices d’assurance-vie, je n’en ai pas cru ma chance. Quelle mine de situations tragi-comiques ! » Avec une virtuosité exceptionnelle, Antoine Bello trace un portrait de l’Amérique contemporaine à travers le prisme d’un phénomène économique et financier emblématique. Avec ce roman, il propose également une vision du grand roman américain à travers le regard de ses deux protagonistes.

 achetez cet ebook

Ebook de la semaine : Quand le destin s’emmêle, de Anna Jansson

Cette semaine, régalez-vous avec la comédie romantique de l’année, sign&e

Cette semaine, régalez-vous avec la comédie romantique de l’année, signée Anna Jansson. Idéal pour bien commencer le mois de mai !

Amour, coiffure et fantaisie

  

Angelika tient un salon de coiffure à Visby, ville pittoresque de l’île de Gotland, au large de Stockholm. Généreuse et pleine d’humour, elle est une amoureuse de la vie. La coiffure, pour elle, est bien plus qu’un métier, c’est une vocation. Son ambition est de rendre les gens heureux. Et pour cela, elle n’hésite pas à se faire entremetteuse. Dans sa boutique, il n’y a que deux fauteuils : un pour le client… et un autre laissé libre pour l’âme sœur que chacun espère.

Angelika, quant à elle, vit seule depuis sept ans, maintenant. N’est-il pas temps qu’elle rencontre à nouveau quelqu’un ? Un soir, elle croise le regard d’un homme mystérieux qui dégage un charme fou et qu’elle va surnommer Arsène Lupin…     

                  

Un pari réussi

  

Ancienne infirmière, Anna Jansson est aujourd’hui auteure de romans policiers à succès. Véritable institution littéraire en Suède, elle a également publié de nombreux essais et livres pour enfants. Quand le destin s’emmêle est sa première comédie romantique. Un coup d’essai réussi, à la bonne humeur communicative. Un roman léger dans la tradition des « feel good books », à savourer sans attendre !

 En savoir plus

Ebook de la semaine : Le Goût du large, Nicolas Delesalle

Cette semaine, prenez la mer et partagez Le goût du large avec Nicolas Delesalle. Larguez

Cette semaine, prenez la mer et partagez Le goût du large avec Nicolas Delesalle.

Larguez les amarres

                    

« Le temps : tout était là, dans ces cinq lettres, cette simple syllabe. J’allais soudain en être riche, ne plus courir après, le nez rivé sur l’ordinateur, le téléphone. Pendant neuf jours, j’allais devenir un milliardaire du temps, plonger mes mains dans des coffres bourrés de secondes, me parer de bijoux ciselés dans des minutes pures, vierges de tout objectif, de toute attente, de toute angoisse. J’allais me gaver d’heures vides, creuses, la grande bouffe, la vacance, entre ciel et mer. »

De l’inaccessible Tombouctou à la mélancolique Tallinn, entre une partie d’échecs fatale quelque part dans un hôtel russe et un barbecue incongru à Kaboul, des clameurs de la place Tahrir au fond d’un trou dans l’Aveyron… En embarquant à bord du cargo MSC Cordoba pour un voyage de neuf jours d’Anvers à Istanbul, c’est le roman d’une vie et de notre monde que raconte Nicolas Delesalle.

                            

Le goût des autres

               

Grand reporter pour Télérama, Nicolas Delesalle nous avait enchantés avec Un parfum d’herbe coupée. Alors qu’il éprouve la solitude d’une longue traversée, tentant d’apprivoiser l’ennui en convoquant ses souvenirs de reportages, il nous embarque aujourd’hui pour un voyage passionnant, plein d’humour et d’esprit, de couleurs et de saveurs, et réveille notre irrésistible envie d’ailleurs.

 En savoir plus